Bienvenue auprès de l’Association Suisse de Diagnostic Neurophysiologique (ASDN)

C’est en 1967 que « l’Association Suisse des Assistants techniques d’EEG » a vu le jour. La fondation de cet organisme, qui prenait pour modèle des associations professionnelles de l’étranger, était due à l’initiative de Madame Maria Huber, à l’époque assistante d’EEG à la Clinique Psychiatrique de Bâle. Les premiers statuts ont été rédigés en 1974 et approuvés par l’assemblée générale le 30 novembre de la même année.
Le 5 avril 1997, l’association a pris le nom d’ASATEP (Association suisse des Assistantes et Assistants Techniques en Electrophysiologie). Depuis, le profil professionnel de ces spécialistes a constamment évolué, et, récemment, une procédure de reconnaissance de la profession s’est engagée. Dans la foulée, les membres de l’association ont décidé, lors de l’assemblée générale du 20 mars 2010, de modifier à nouveau le nom de leur organisation. Celle-ci s’appelle désormais « Association suisse de Diagnostic physiologique (ASDN) », tandis que la profession porte le nom de « Spécialiste en Diagnostic Neurophysiologique » (SDN). L’association, dont l’activité repose sur l’engagement de personnes exerçant à titre accessoire, poursuit uniquement des buts d‘utilité publique. Les langues de l’association sont l’allemand et le français.

L’ASDN a pour but de :

  • promouvoir et approfondir la formation professionnelle de base ainsi que la formation continue des spécialistes en diagnostic neurophysiologique (SDN) en Suisse
  • favoriser les relations avec les associations professionnelles nationales et internationales
  • diffuser des informations spécifiques concernant le domaine d’activité professionnelle et la profession elle-même
  • obtenir la reconnaissance fédérale de la formation professionnelle de spécialiste en diagnostic neurophysiologiste (SDN)
  • faire office d’intermédiaire entre l’offre et la demande d’emplois.